La lingerie ne voit pas l'avenir en rose

©2006 20 minutes

— 

Les créateurs de lingerie n'arboraient pas tous le sourire au salon Lyon Mode City, qui s'est ouvert samedi. Car ce marché juteux (26 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans le monde) est en pleine mutation, avec l'arrivée de produits peu onéreux, qui bousculent les habitudes des clientes.

Dernière en date, la gamme de lingerie pas chère de la marque suédoise de vêtements H&M encourage les consommatrices à s'orienter vers des achats plus fréquents, quitte à y perdre en qualité.

Malgré un budget en augmentation, le facteur prix devient de plus en plus important, dans un marché où discounters et cyber-marchands livrent une bataille féroce aux marques traditionnelles.