Rome emprunte moins cher à un an malgré le contexte politique

Reuters

— 

Les coûts de financement à un an de l'Etat italien sont tombés mercredi à leur plus bas niveau depuis mars et la demande de titres a été forte lors d'une nouvelle adjudication du Trésor, la première depuis l'annonce par le président du Conseil, Mario Monti, de son intention de démissionner sitôt le budget 2013 adopté.

Rendement de 1,456%

Le Trésor a placé pour 6,5 milliards d'euros de bons à un an avec un rendement de 1,456%.

Il avait payé 1,76% lors d'une opération similaire le mois dernier. Le rendement de l'adjudication de ce mercredi reste néanmoins supérieur au point bas d'environ 1,25% atteint sur le marché secondaire fin novembre.

La demande de titres a été 1,94 fois supérieure à l'offre, contre 1,76 fois le mois dernier.