Seulement 53 millions pour la stratégie

— 

Sur les 180 millions d'euros d'investissement promis par ArcelorMittal pour le site de Florange, seuls 53 millions d'euros seront des investissements « stratégiques », affirme mardi lemonde.fr, qui s'est procuré le texte de l'accord entre le gouvernement et ArcelorMittal signé vendredi soir.
Le Premier ministre, qui doit rencontrer ce mercredi les salariés du site, va sans doute devoir s'employer à leur justifier l'écart entre les investissements promis et ceux finalement prévus. « Tout le reste [des investissements], ce sera un vaste fourre-tout où à peu près tout et n'importe quoi peut être comptabilisé », écrit le quotidien.
Par ailleurs, la filière emballage sera « consolidée » sur Florange, au détriment d'un autre site d'ArcelorMittal situé en Loire-Atlantique. « L'activité amont de Basse-Indre sera mise en arrêt temporaire et l'activité de recuit d'Ebange, une usine du groupe située près de Florange, pourra être mise en arrêt temporaire elle aussi », poursuit lemonde.fr.