Le gouvernement français souhaiterait la disparition du billet de 500 euros

Sipa

— 

Les ministres de l'Economie et du Budget, Pierre Moscovici et Jérôme Cahuzac, demandent à la Commission européenne de réflechir au maintien ou non du billet de 500 euros en circulation, très prisé semble-t-il par les trafiquants.

Lutter contre la fraude fiscale et le blanchiment

Les deux ministres s'adressent aux commissaires européens en charge du Marché intérieur et de la Fiscalité, Michel Barnier et Algirdas Semeta, dans une lettre diffusée lundi qui leur présente «un ensemble de propositions opérationnelles pour le renforcement de la lutte contre la fraude fiscale et contre le blanchiment au sein de l'Union européenne».

Les ministres français «appellent à une réflexion européenne sur le maintien en circulation du billet de 500 euros, dont l'utilisation est très répandue dans les trafics illicites», indique leur communiqué.