Allemagne: les ventes de voitures en recul en novembre; des difficultés à attendre en 2013

© 2012 AFP

— 

Les ventes de voitures neuves en Allemagne ont reculé de 3% en novembre sur un an, repartant à la baisse après un léger rebond en octobre, a annoncé mardi la fédération automobile allemande VDA qui s'attend par ailleurs à des difficultés en 2013.
Les ventes de voitures neuves en Allemagne ont reculé de 3% en novembre sur un an, repartant à la baisse après un léger rebond en octobre, a annoncé mardi la fédération automobile allemande VDA qui s'attend par ailleurs à des difficultés en 2013. — John Macdougall afp.com

Les ventes de voitures neuves en Allemagne ont reculé de 3% en novembre sur un an, repartant à la baisse après un léger rebond en octobre, a annoncé mardi la fédération automobile allemande VDA qui s'attend par ailleurs à des difficultés en 2013.

En novembre, 260.000 voitures neuves ont été immatriculées en Allemagne, a détaillé la VDA dans le cadre de sa conférence de presse annuelle à Berlin. Cela porte les ventes de voitures neuves dans le pays à près de 2,88 millions depuis le début de l'année, un chiffre en recul de 2% par rapport aux onze premiers mois de l'an passé.

Comme lors du mois précédent, les constructeurs allemands ont adapté leur production face à la dégradation du marché automobile en Europe de l'Ouest: ainsi la production automobile dans le pays a chuté de 5% sur un an en novembre, à 497.700 unités.

En parallèle, les exportations de voitures allemandes ont également continué à reculer en novembre sur un an (-2% à 382.700 unités), toujours à cause de la crise qui affecte le marché automobile en Europe.

Sur l'ensemble de l'année 2012, la VDA s'attend à un recul des ventes de voitures neuves en Allemagne de 2% par rapport à 2011, à 3,1 millions de véhicules. Elle mise également sur une baisse de la production (-3% à 5,4 millions d'unités) et des exportations (-2% à 4,1 millions d'unités).

La fédération du secteur s'est toutefois voulue rassurante pour cette année. "L'industrie automobile en Allemagne s'est mieux comportée que la plupart de ses concurrentes", a déclaré son président Matthias Wissmann devant les journalistes, tout en reconnaissant que "les constructeurs allemands ont eu des hauts et des bas en 2012".

M. Wissmann a par ailleurs souligné l'importance des marchés émergents pour les constructeurs allemands: "Mis à part en Europe de l'Ouest, nous connaissons une conjoncture très dynamique pour l'automobile, au sein de laquelle l'industrie automobile allemande prend une part au-dessus de la moyenne".

"En Chine ou aux Etats-Unis, nous sommes incroyablement performants", a-t-il dit.

2013 n'en sera pas moins une année "difficile". La fédérations mise sur un total de 3 millions de voitures neuves vendues l'année prochaine.

Selon M. Wissmann, la crise de la zone euro reste la principale difficulté pour le secteur automobile en Allemagne. Notamment, "la situation dans le sud de l'Europe va rester difficile, même si nous espérons une consolidation de la crise des dettes souveraines".

Le président de la VDA a par ailleurs appelé les responsables européens à faire plus pour l'industrie, soulignant que "nous avons besoin d'une réindustrialisation en Europe".

L'an prochain, la production en Allemagne devrait croître légèrement de 1% à 5,4 millions d'unités, tandis que les exportations sont attendues à un niveau stable, à 4,15 millions d'unités, selon les prévisions de la VDA.