Les immatriculations de voitures neuves s'effondrent en novembre

AUTOMOBILE L'année 2012 pourrait être la pire pour le secteur depuis 1998, selon le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA)...

C.P. avec agences

— 

Les immatriculations de voitures neuves en France se sont effondrées en novembre de 19,2% en données brutes, a indiqué lundi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), avertissant que l'année 2012 pourrait être la pire pour le secteur depuis 1998.
Les immatriculations de voitures neuves en France se sont effondrées en novembre de 19,2% en données brutes, a indiqué lundi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), avertissant que l'année 2012 pourrait être la pire pour le secteur depuis 1998. — Bertrand Guay afp.com

Le mois dernier, 144.694 voitures ont été immatriculées, selon un communiqué du CCFA. A nombre de jours ouvrables comparables, le recul atteint 23%.

Les constructeurs français PSA Peugeot Citroën et Renault (marques Renault et Dacia) souffrent toujours plus que les concurrents étrangers, avec des baisses respectives de 22,9% et de 33,5%.

Sur onze mois, les immatriculations ont chuté de 13,8% en données brutes, selon le CCFA. Si cette tendance se poursuit en décembre, «2012 serait la pire année depuis 1998», a fait savoir un porte-parole.

Prévision annuelle à nouveau revue à la baisse

Lundi, le comité a donc de nouveau revu à la baisse sa prévision pour 2012. «Comme fourchette, retenez -13/-15%, mais très probablement assez centrée autour de -14%», a déclaré Patrick Blain, président du CCFA, au cours d'une conférence de presse.

Au début de l'année, le CCFA tablait sur une baisse de 8 à 10% des immatriculations de voitures neuves en France sur l'année. A l'automne, il avait déjà abaissé à au moins -12%.