Diamants: Le russe Alrosa va signer un contrat sur 3 ans avec Tiffany

© 2012 AFP

— 

Le géant public russe des diamants Alrosa va prochainement signer un contrat sur trois ans avec le joaillier américain Tiffany & Co pour la vente de ses diamants, rapporte mercredi le quotidien russe Kommersant, citant une source proche des négociations.
Le géant public russe des diamants Alrosa va prochainement signer un contrat sur trois ans avec le joaillier américain Tiffany & Co pour la vente de ses diamants, rapporte mercredi le quotidien russe Kommersant, citant une source proche des négociations. — Lucie Godeau afp.com

Le géant public russe des diamants Alrosa va prochainement signer un contrat sur trois ans avec le joaillier américain Tiffany & Co pour la vente de ses diamants, rapporte mercredi le quotidien russe Kommersant, citant une source proche des négociations.

Un contrat de 60 millions de dollars

Ce contrat, qui pourrait être signé dès cette semaine par Alrosa et l'entreprise Laurelton Diamonds Inc., une filiale de Tiffany, permettra notamment au joaillier américain d'acheter des diamants en Russie pour au moins 60 millions de dollars (46 millions d'euros) par an, selon la même source.

«Alrosa est intéressé par de nouveaux clients parmi les producteurs mondiaux de joaillerie qui veulent acheter des diamants», y compris pendant des périodes difficiles pour ce marché, a expliqué cette source.

«Pour sa part, Alrosa est prêt à redistribuer ses matières premières de qualité à de tels clients, au fur et à mesure que ses contrats actuels s'achèvent», a-t-elle ajouté.

Environ la moitié des contrats à long terme d'Alrosa avec ses actuels clients mondiaux s'achèvent en 2013, selon Kommersant. Actuellement, Alrosa a des contrats de ce type avec 24 joailliers en Russie, Belgique, Inde, Israël, Chine et à Hong Kong, selon le site du géant des diamants.

Alrosa est détenu à plus de 90% par les pouvoirs publics russes: l'Etat fédéral possède 50,9% du groupe et la région de Iakoutie (Sibérie orientale), où se trouve la république de Sakha et où sont extraits les diamants, en contrôle 40%.

Alrosa a plus que doublé son bénéfice net en 2011, à 678 millions d'euros pour un chiffre d'affaire de 3,5 milliards d'euros.