Crédit agricole et Lyonnais : mariage conclu

© 20 minutes

— 

Le mariage va pouvoir être consommé. Avec la clôture, hier, de son offre de rachat des titres Crédit Lyonnais, lancée le 15 décembre, le Crédit agricole est désormais prêt à bâtir un nouveau géant bancaire. Une opération dont rêvait justement BNP Paribas, en novembre, lorsqu’elle avait racheté à l’Etat sa part du capital du Lyonnais. Celui-ci l’avait éconduite en préférant l’offre de la banque verte. Reconnaissant sa défaite, BNP Paribas a annoncé hier qu’elle cédait la totalité de ses 16,32 % au Crédit agricole. Bien faible consolation pour le groupe de Michel Pébereau : son ombre planera sans doute encore sur le nouvel ensemble. La fusion réussie de la BNP et de Paribas, en 1999, devrait en effet lui servir de modèle.