Axa IM prévoit un retour de l'inflation

Avec Reuters

— 

A contre-courant des anticipations actuelles de marché, les responsables taux d'Axa Investment Managers estiment que l'inflation va revenir dans les prochaines années et préconisent l'investissement dans des obligations d'Etat indexées sur l'évolution des prix à la consommation.

Lors d'un point de presse, Jérôme Broustra, responsable de la gestion taux d'Axa IM et Jonathan Baltora, gérant spécialisé sur les titres indexés sur l'inflation, ont expliqué jeudi que la masse de monnaie injectée par les banques centrales, via des mesures non conventionnelles, est considérable et pousse, à terme, les prix à la hausse.

Austérité budgétaire

Ils ajoutent que dans les pays avancés l'inflation sera davantage une inflation par les coûts (hausse des matières premières répercutée par les entreprises notamment) plutôt qu'une inflation par la demande (hausse des salaires). Autre facteur mécaniquement inflationniste cité : l'austérité budgétaire dans les pays développés qui s'accompagne en Europe de hausses de la TVA.

Dans les pays émergents, comme la Chine, la politique des autorités vise d'ores et déjà à réduire la dépendance du pays aux exportations et à développer en conséquence la demande interne, notamment la consommation des ménages. «La pression salariale dans les économies en croissance sera un important soutien à l'inflation», a dit Jérôme Broustra.

Jonathan Baltora a précisé que «grâce à d'importants gains de productivité, la Chine a pu combiner une inflation à 4% et des hausses de salaires de 15% ou plus par an».