Budget UE: Le Parlement met à son tour la pression

Avec Reuters

— 

Le Parlement européen ne votera pas un compromis au rabais sur le budget de l'Union européenne pour les années 2014-2020, a averti jeudi son président, à quelques heures de l'ouverture à Bruxelles d'un sommet consacré à ce sujet épineux.

«Même s'il y a un compromis sur la base des chiffres de Herman Van Rompuy ou en dessous, cela nécessite une majorité qualifiée au Parlement européen», a déclaré Martin Schulz à son arrivée à la réunion des dirigeants du PSE, qui rassemble les partis socialistes et sociaux-démocrates de l'UE.

Cameron veut 150 milliards de coupes

«Je doute qu'un compromis peu ambitieux trouvera une majorité qualifiée au Parlement européen», a-t-il ajouté. Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, propose une enveloppe réduite de 75 milliards d'euros par rapport au projet initial de la Commission européenne de 1.033 milliards - des coupes qui atteignent même 80 milliards en tenant compte de programmes hors budget.

Le Premier ministre britannique, David Cameron, exige des coupes budgétaires beaucoup plus substantielles - de l'ordre de 150 milliards d'euros - ce que la majorité des autres pays membres de l'UE est prête à accepter, ce qui rend un compromis plus qu'incertain à ce stade. «Si quelqu'un arrive aujourd'hui et dit 'ce sont mes chiffres, prenez-les ou il n'y aura pas de compromis', ce n'est pas une négociation, c'est un ultimatum», a déploré Martin Schulz.

«On ne va pas arriver à un compromis si un pays dit 'take it or leave it' comme les Britanniques. Je suis donc assez sceptique», a ajouté le président du Parlement européen.