Carburant: Total maintiendra son effort sur les prix

CARBURANT Le pétrolier continuera à baisser les prix de trois centimes par litre...

avec AFP

— 

Le groupe pétrolier Total maintiendra sa contribution à la baisse des prix de l'essence à la pompe même après l'expiration du dispositif provisoire d'allègement des taxes mis en place par le gouvernement, a assuré jeudi son PDG Christophe de Margerie sur France Inter.
Le groupe pétrolier Total maintiendra sa contribution à la baisse des prix de l'essence à la pompe même après l'expiration du dispositif provisoire d'allègement des taxes mis en place par le gouvernement, a assuré jeudi son PDG Christophe de Margerie sur France Inter. — Eric Piermont afp.com

Le groupe pétrolier Total maintiendra sa contribution à la baisse des prix de l'essence à la pompe même après l'expiration du dispositif provisoire d'allègement des taxes mis en place par le gouvernement, a assuré jeudi son PDG Christophe de Margerie sur France Inter.


Christophe de Margerie, PDG de Total par franceinter

 

Les mesures décidées en août pour contrer l'envolée des prix des carburants et qui ont permis une baisse des prix à la pompe de 3 à 6 centimes par litre, arrivent à échéance le 30 novembre, a rappelé Christophe de Margerie.

>> Prix des carburants: Vers une hausse des prix de six centimes le 1er décembre

Mais quant à savoir s'il y aura «brutalement et mécaniquement une hausse de 6 centimes par litre fin novembre», il a répondu: «Non, mais trois centimes sûrement sauf si le gouvernement décide de prendre une autre position d'ici là».

>> Total à la conquête des automobilistes modestes

«Sur la partie correspondant à la marge de Total, vous n'aurez pas d'impact à la pompe», a-t-il insisté, ajoutant que les deux et trois centimes de taxes concernant Total «doivent effectivement être remis sur le marché mais sous une forme qui ne se verra pas».

La réduction du prix des carburants avait été financée en partie par l’État via une baisse de 3 centimes de la taxe sur les carburants, et pour le reste par un coup de pouce des pétroliers et distributeurs (environ 3 centimes).

De son côté, la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem a affirmé ce matin que le gouvernement «travaille» sur un nouveau mécanisme d'aide au prix de l'essence et «fera des annonces» à ce sujet, sans autres précisions. Najat Vallaud-Belkacem a simplement rappelé que le gouvernement présentait au Parlement un texte sur la «tarification progressive de l'énergie, qui est aussi une façon de répondre aux difficultés des ménages les plus précaires».

Le ministère de l'Economie a confirmé dimanche dernier qu'il étudiait une éventuelle aide financière aux plus bas revenus, qui succèderait à l'allègement de la taxe sur les carburants qui expire à la fin du mois. Cependant, il s'agit d'une piste parmi d'autres, avait précisé Bercy insistant sur le fait que «le dispositif n'est pas arrêté».