Après un an de coupure, le gouvernement réenclenche le compteur Linky

© 2012 AFP
— 
Le gouvernement a réenclenché jeudi le projet de compteur électrique "intelligent" Linky, resté au point mort pendant un an, en annonçant qu'il commencerait à être installé dans toute la France d'ici la fin 2014.
Le gouvernement a réenclenché jeudi le projet de compteur électrique "intelligent" Linky, resté au point mort pendant un an, en annonçant qu'il commencerait à être installé dans toute la France d'ici la fin 2014. — Alain Jocard afp.com

Le gouvernement a réenclenché jeudi le projet de compteur électrique "intelligent" Linky, resté au point mort pendant un an, en annonçant qu'il commencerait à être installé dans toute la France d'ici la fin 2014. "On a vraiment la volonté d'aboutir rapidement", a souligné la ministre de l'Energie Delphine Batho, venue visiter à Montluçon (Allier) une usine de Landis+Gyr, fabricant suisse de compteurs et partenaire de Linky.

Des groupes de travail se réuniront dès vendredi pour aider à régler les questions en suspens et "mettre en oeuvre la finalisation concrète du projet". Sur cette base, un calendrier précis sera établi en 2013 afin que, "d'ici la fin de l'année 2014, on entre dans la phase concrète du déploiement du compteur intelligent chez tous les Français", a-t-elle dit.

Annoncé en fanfare l'an dernier par l'ex-gouvernement UMP, l'installation de 35 millions de compteurs Linky dans tout le pays devait initialement s'étaler entre 2013 et 2018, au rythme de sept millions d'appareils par an, avec à la clé 10.000 emplois. Un chantier comparable au passage à la télévision numérique terrestre (TNT). Mais le financement --4,5 milliards d'euros-- n'avait pas été bouclé à l'époque-- et le projet s'était enlisé, jusqu'à ce que Mme Batho s'engage en octobre à le relancer.