Candia (Sodiaal): L'usine du Lude à l'arrêt après l'annonce du plan social

© 2012 AFP

— 

Les salariés de deux sites de Candia (Sodiaal), dans la Sarthe et dans l'Allier, concernés par des annonces de suppression d'emploi ont réagi, par des débrayages et en bloquant la collecte du lait, au plan de restructuration annoncé la veille par le groupe coopératif.
Les salariés de deux sites de Candia (Sodiaal), dans la Sarthe et dans l'Allier, concernés par des annonces de suppression d'emploi ont réagi, par des débrayages et en bloquant la collecte du lait, au plan de restructuration annoncé la veille par le groupe coopératif. — Jean-Francois Monier afp.com

L'usine Candia (Sodiaal) du Lude est à l'arrêt depuis vendredi matin et les salariés bloquaient la collecte du lait, au lendemain de l'annonce par le groupe de la fermeture de trois sites de conditionnement dont l'usine sarthoise, a constaté un correspondant de l'AFP. Un comité d'entreprise, en présence du directeur général Maxime Vandoni, a eu lieu vendredi matin sur le site qui emploie 190 salariés.

Pendant ce temps, une trentaine de salariés se trouvaient devant l'entrée de l'usine où ils ont disposé des palettes et deux braseros, empêchant la collecte du lait. Une vingtaine d'autres salariés attendaient à l'intérieur des locaux. Les salariés avaient disposé devant l'usine un mannequin avec un autocollant Candia sur le T-shirt et l'inscription: "Vandoni tête de mort". En outre, ils ont écrit à la bombe de peinture sur des cartons les mots suivants: "Ici cimetière Candia", au pied d'un grillage face à l'usine. Des vestes de travail étaient posées sur le grillage.

Des représentants des salariés doivent rencontrer à 16H30 en préfecture le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, ancien député du département. Outre le site du Lude dont la fermeture est prévue pour la mi-2014, le groupe a annoncé jeudi la fermeture des sites de Saint-Yorre (Allier) et de Villefranche-sur-Saône (Rhône) d'ici à la fin de 2013.  La fermeture de trois des huit sites de conditionnement du groupe va entraîner une baisse des effectifs de 20%, Candia employant 1.450 personnes.

En revanche, les éleveurs ne sont pas touchés puisque la collecte auprès des 12.400 producteurs restera inchangée. Pour les 313 personnes qui devraient perdre leur emploi "Candia s'engage à proposer à chacun d'eux une offre de reclassement" dans l'entreprise et examinera les options de reconversion industrielle des sites. L'usine du Lude produit du lait UHT en briques, du lait aromatisé et de la crème liquide. Ils produisent notamment des briques de 20 cl de "Candy Up". Selon une source syndicale, le site du Lude produit trois millions de litres de lait et de crème liquide par semaine.