«Pas de garantie de l'Etat à une agence des collectivités», pour Moscovici

Avec Reuters

— 

«L'Etat n'accordera pas sa garantie à une agence de financement des collectivités locales, dont la création est réclamée par celles-ci», a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici.

«Je n'ai aucune hostilité de principe à son encontre, dit-il de ce projet dans une interview aux quotidiens Bien Public et Le Progrès. Je dis simplement que cela ne pourra pas se faire avec la garantie de l'Etat».

Pierre Moscovici a fait cette mise au point avant de se rendre à Dijon ce jeudi pour «annoncer un plan complet» pour le financement des collectivités locales, une activité aujourd'hui déstabilisée par la faillite de la banque franco-belge Dexia.

Le plan de l'Etat prévoit la création d'un nouvel établissement avec le concours de la Banque postale et de la Caisse des dépôts mais Pierre Moscovici précise que les banques commerciales et mutualistes seront aussi mobilisées.

Le ministre déclare encore qu'il va proposer «un dispositif pour les collectivités étranglées par les emprunts toxiques», une allusion aux municipalités, départements et régions qui avaient souscrit des crédits structurés, souvent indexés sur des paniers de devises, dont les taux d'intérêt ont explosé avec la crise.