Jérôme Kerviel s'est pourvu en cassation

© 2012 AFP

— 

L'ancien trader Jérôme Kerviel, lourdement condamné mercredi en appel, a perdu vendredi une autre bataille, le parquet de Paris ayant classé sans suite deux plaintes qu'il avait déposées au printemps contre la Société Générale.
L'ancien trader Jérôme Kerviel, lourdement condamné mercredi en appel, a perdu vendredi une autre bataille, le parquet de Paris ayant classé sans suite deux plaintes qu'il avait déposées au printemps contre la Société Générale. — Kenzo Tribouillard afp.com

L'ancien trader de la Société Générale Jérôme Kerviel s'est pourvu vendredi en cassation, comme il l'avait annoncé mercredi après sa condamnation par la cour d'appel de Paris à 3 ans de prison ferme et 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts. Son pourvoi a été déposé vendredi, a appris l'AFP auprès de la cour d'appel. "Effondré", Jérôme Kerviel avait annoncé mercredi soir sur RTL qu'il allait, "sans hésitation", se pourvoir en cassation, ajoutant qu'il ne "comprenait pas le jugement rendu".

Jérôme Kerviel, 35 ans, a été condamné à 5 ans de prison, dont 3 ferme, ainsi qu'à 4,9 milliards d'euros de dommages et intérêts, par la cour d'appel de Paris qui l'a jugé entièrement responsable d'une perte du même montant subie en 2008 par la Société Générale. La cour a confirmé dans son intégralité le jugement rendu en 2010 par le tribunal correctionnel et, comme lui, n'a trouvé aucune excuse au condamné.

Le pourvoi étant suspensif, Jérôme Kerviel, qui était défendu en appel par Me David Koubbi, n'ira pas immédiatement en prison. "Ce que nous allons chercher en cassation, c'est l'annulation de la décision", avait expliqué jeudi sur France Info Me Patrice Spinosi, l'avocat qui va porter le dossier de Jérôme Kerviel devant la Cour de cassation. En général, "il faut compter à peu près un an" pour que la chambre criminelle de la Cour de cassation se prononce, avait-il ajouté.