Libor: La Société Générale doit donner de nouvelles informations à la justice américaine

Reuters

— 

La Société générale a reçu de nouvelles demandes d'informations de la part des autorités américaines dans le cadre de l'enquête sur la manipulation du taux interbancaire Libor, a déclaré à Reuters vendredi une source bancaire.

«Il ne s'agit pas d'assignation devant la justice mais de nouvelles demandes des autorités réglementaires aux Etats-Unis», a indiqué cette source.

16 Banques concernées

Le Wall Street Journal rapporte vendredi que neuf banques supplémentaires, dont Société générale, ont été citées à comparaître par la justice américaine.

Citant une source proche de l'enquête, le quotidien précise que ces nouvelles citations, envoyées en août et septembre mais restées confidentielles jusqu'à présent, portent à 16 le nombre de telles procédures dans ce dossier.