Axel Springer cède le site de jeux en ligne Gamigo

© 2012 AFP

— 

Le premier éditeur de presse européen, l'allemand Axel Springer, a annoncé vendredi la cession du site de jeux en ligne Gamigo à l'investisseur allemand Samarion.
Le premier éditeur de presse européen, l'allemand Axel Springer, a annoncé vendredi la cession du site de jeux en ligne Gamigo à l'investisseur allemand Samarion. — Wolfgang Kumm afp.com

Le premier éditeur de presse européen, l'allemand Axel Springer, a annoncé ce vendredi la cession du site de jeux en ligne Gamigo à l'investisseur allemand Samarion. Le prix de la vente n'a pas été rendu public.

Axel Springer détenait depuis 2009 100% de Gamigo, présent surtout sur les marchés français et allemand. Il était entré au capital de cette société en 2000, à ses tout débuts, quand Gamigo avait lancé le premier jeu en ligne massivement multijoueurs en allemand.

Désormais, Axel Springer veut concentrer son activité numérique sur les portails internet de contenus, de marketing et de petites annonces, a expliqué l'éditeur dans un communiqué. Des domaines dans lesquels, le groupe a d'ailleurs multiplié les acquisitions ces derniers mois. A la Bourse de Francfort, l'action Axel Springer perdait 0,22% à 32,27 euros à 08h58 GMT.