Alimentation: Pourquoi les Français gaspillent-ils tant

CONSOMMATION Alors que le gouvernement a réaffirmé dimanche sa volonté de réduire par deux le gaspillage alimentaire d’ici 2025, TNS Sofres publie une enquête sur les raisons de ce phénomène…

Claire Planchard
— 
Chaque Français gaspillerait en moyenne 20 kg de denrées alimentaires par an.
Chaque Français gaspillerait en moyenne 20 kg de denrées alimentaires par an. — CLAVIERES VIRGINIE/SIPA

Crise du pouvoir d’achat, cure d’austérité gouvernementale: on n’a jamais autant parlé d’économies et pourtant chaque Français gaspillerait en moyenne 20kg de denrées alimentaires par an.

«C’est pas moi, c’est lui»

Un paradoxe qui en dit long sur nos mauvaises habitudes quotidiennes. Et dont la clé réside peut-être dans le fait que les deux tiers des sondés estiment moins gâcher que la moyenne nationale. En bref, «chacun a l’impression de gaspiller un peu mais que les autres gaspillent davantage», résume TNS Sofres qui vient de publier une étude exclusive sur le sujet.

En théorie, tout le monde est contre le gaspillage alimentaire. Pour près de 60% des sondés, c’est tout simplement «jeter de l’argent par les fenêtres», et le réduire est une priorité pour 54% d’entre eux, juste derrière les économies d’eau et le recyclage des déchets.

Plus étonnant encore, chacun sait parfaitement ce qu’il faut faire pour éviter ce gâchis: 89% des sondés affirment congeler les restes, 87% les cuisiner et 86% utiliser des boites hermétiques. Et les Français semblent également experts dans l’analyse des date de péremption: 94% disent la vérifier et 78% savent que cette date est seulement informative.

Apprendre à gérer son frigidaire

Pourtant, dans la pratique, les choses sont bien différentes: 55% jettent les produits parce que la date de péremption est dépassée. Et chaque mois, 31% des Français disent jeter au moins une fois les restes de repas et de plats non terminés, 21% des fruits et 19% des légumes.

Pour TNS Sofres, c’est avant tout la faute à une «mauvaise gestion du réfrigérateur au quotidien et au mode de vie des Français». Autrement dit, pris par des agendas chargés, on achète trop, trop à l’avance mais on cuisine aussi en trop grande quantité tout en rechignant à manger plusieurs jours de suite la même chose. Le petit reste remisé au frigo pour se donner bonne conscience mais qu’on jette trois jours plus tard sans vergogne, ça vous dit quelque chose? C’est aussi ça le gaspillage alimentaire.