Pétrole: Goldman Sachs sonne la fin du cycle haussier

Reuters

— 

Le géant de Wall Street Goldman Sachs, l'une des banques les plus puissantes en matière de trading de matières premières, estime que le cycle haussier du pétrole est arrivé à son terme, mettant fin à des années de recommandation positives. Le broker évoque l'augmentation de l'offre de pétrole non conventionnel aux Etats-Unis et au Canada. Le boom d'exploitation de gisements de schiste aux Etats-Unis a fait grimper la production à des pics de plusieurs décennies. Goldman Sachs, qui a été le plus optimiste des grands analystes du marché, a estimé jeudi que les contrats longs sur le Brent pourraient rester ancrés autour des 90 dollars le baril.

 

La banque a également revu en baisse sa prévision 2013 pour le baril de Brent pour livraison à court terme de 130 à 110 dollars le baril, contre près de 112 dollars jeudi. Goldman avait été l'un des premiers à pronostiquer le boom des cours du brut en 2003-2008, en pariant sur l'explosion de la demande en Asie. En 2008, il avait fait grand bruit en prédisant un baril à 200 dollars - mais la crise économique a fait dégringoler les cours de l'or noir à moins de 40 dollars, après un pic à 147 en juillet 2008.