A la découverte du sucre, un vrai produit «made in France»

REPORTAGE Un Français consomme chaque année 25 kg de sucre. Et la France s'impose comme le numéro 1 mondial dans cette production. 20Minutes a passé une journée en Picardie pour découvrir comment fonctionne cette industrie...

Céline Boff

— 

La sucrerie de Chevrières, en Picardie.
La sucrerie de Chevrières, en Picardie. — Vincent Wartner

Ici, l’air a un goût de barbe à papa. Seule cette odeur trahit l’activité du site. Car de l’extérieur, la sucrerie de Chevrières (Picardie) ressemble à une usine lambda. Ses cheminées crachent dans le ciel d’immenses colonnes de fumée blanche et les camions se pressent à l’entrée pour venir décharger l’or local: la betterave. Pas la petite rouge que l’on consomme souvent en salade. Ces betteraves-là sont plus grosses, coniques et de couleur blanche.

Du sucre picard dans le Coca-Cola

Elles sont surtout la matière première pour produire du sucre. Une vraie spécialité française: le pays s’impose comme le premier producteur mondial de sucre de betteraves. Les Français en consomment chaque année une vingtaine de kilos par personne. Sous forme de sucre en poudre ou en morceaux, mais aussi dans les produits transformés tels que les glaces ou les sodas.

Du coup, si Chevrières est l’une des neuf sucreries de la marque Béghin-Say en France, cette usine fournit également les plus grands noms de l’agroalimentaire. Dans son fichier client se côtoient Coca-Cola, Häagen Dazs ou encore Danone.

Mais avant de les livrer en sucre et en sirop, il faut d’abord transformer la betterave. Une opération qui nécessite pas moins de huit étapes, depuis le lavage jusqu’au séchage. D’abord découpées en forme de frites appelées cossettes, les betteraves sont dirigées dans un grand cylindre rempli d’eau tiède. Peu à peu, cette eau se transforme en jus sucré qui deviendra, après épuration, cristallisation et centrifugation, du sucre. Une dizaine d’heures suffisent pour obtenir cette poudre d’une parfaite blancheur –seul le sucre de canne, naturellement roux, nécessite un raffinage pour devenir blanc

Agriculture de haute performance

A Chevrières comme dans les 24 autres sucreries françaises, rien ne se perd. La pulpe de betterave servira à l’alimentation animale, ses feuilles se transformeront en engrais naturel, les restes de terre et de cailloux seront utilisés en remblais de carrières et en empierrement de routes, quant à l’eau –très présente tout au long de la transformation– elle sera réacheminée, après épuration, vers son milieu naturel.

Si le sucre est une industrie, elle nécessite peu de main d’œuvre. Seules 125 personnes travaillent à Chevrières et à peine plus de 200 à la haute saison, de septembre à décembre. Cette rationalisation des moyens se retrouve également en amont. «Dans les champs de betteraves, il n’y ni béret, ni fourche. C’est une agriculture de haute performance, très mécanisée», insiste Bernard Ducray, directeur général délégué du Centre d’études et de documentation du sucre (Cedus). Et la productivité est forte: «En quarante ans, le rendement est passé de 40 à 90 tonnes de betteraves à l’hectare», poursuit l’expert. Dans le même temps, la quantité d’engrais utilisée a été divisée par deux.

Bruxelles veut supprimer les quotas

Ces performances permettent à la France de s’imposer comme le 7e producteur mondial de sucre, très loin toutefois du leader brésilien, spécialisé lui dans la production de sucre de canne.

Encore très soutenue par Bruxelles, la filière sucrière française pourrait perdre du poids avec la prochaine réforme de la politique agricole commune (PAC). Les betteraviers demandent un maintien des quotas jusqu’en 2020, mais la Commission européenne veut les supprimer à partir de 2015. Ce qui devrait doper, surtout chez les industriels, les ventes de sucre de canne, moins onéreux sur les marchés mondiaux.

La filière sucre en France

25 sucreries
45.500 salariés
26.000 planteurs de betteraves dans 28 départements
Une production de 5 millions de tonnes de sucre
3,45 milliards d’euros de chiffre d’affaires
1er producteur mondial de sucre de betterave
7e producteur mondial de sucre