Pierre & Vacances prévoit 195 suppressions de postes

Reuters

— 

Pierre & Vacances Center Parcs a annoncé jeudi son intention de supprimer 195 postes en France et en Europe, soit 2,6% de ses effectifs globaux, pour s'adapter à un contexte économique qui continue de pénaliser son activité. Le spécialiste des résidences de vacances, également propriétaire des villages de loisirs Center Parcs, a précisé dans un communiqué que ces réductions d'effectifs s'inscrivaient dans le cadre d'une accélération et d'une intensification de son plan de transformation initié fin 2010, "afin d'obtenir des économies significatives dès l'exercice 2012-2013".

 

Le groupe a fait ces annonces à l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires annuel 2011-2012, qui a atteint 1,4 milliard d'euros, en repli de 5,1% à données comparables. "La quasi stabilité du chiffre d'affaires de location du groupe démontre une capacité de résistance dans un environnement économique fortement dégradé. Ces résultats commerciaux ne suffiront cependant pas à couvrir l'augmentation des charges opérationnelles (...) liée notamment à l'inflation", a fait savoir Pierre & Vacances Center Parcs dans un communiqué.

 

Les nouvelles mesures d'économies et les réductions d'effectifs envisagées seront détaillées lors de la présentation des résultats annuels de la société, le 6 décembre. "Un plan global d'aide à l'emploi - départ volontaire, aide au reclassement, travail à temps partiel - sera mis en oeuvre afin de minimiser les impacts sociaux", a précisé Pierre & Vacances Center Parcs. Le groupe a également fait savoir que l'identité de son nouveau directeur général serait annoncée le 5 novembre. Les fonctions de directeur général sont aujourd'hui assurées par Gérard Brémond, son président, et par les membres du comité exécutif. Avant ces annonces, l'action du groupe s'est repliée de 2,76% à 14,47 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 128 millions d'euros. Elle accuse une baisse de 43% depuis le début de l'année après une chute de 58% en 2011.