PME: Une baisse de l'impôt à l'étude, selon Cahuzac

Avec Reuters

— 

Le gouvernement français étudie la possibilité de baisser l'impôt sur les sociétés des petites et moyennes entreprises de 33,3% à 30%, a déclaré jeudi le ministre du Budget Jérôme Cahuzac. Patronat et gouvernement ont engagé un bras de fer sur le thème de la compétitivité, l'exécutif prévoyant une «trajectoire de compétitivité» alors que le Medef réclame un «choc».

Séminaire gouvernemental

L'ancien PDG d'EADS Louis Gallois doit remettre un rapport sur la compétitivité le 5 novembre. La remise de ce rapport sera suivie d'un séminaire gouvernemental qui fixera un agenda de réformes. «Les impôts des PME devraient, je l'espère, peut-être baisser, mais ce sera à l'occasion de la loi de finances portant réforme de la compétitivité de nos entreprises, c'est une piste qui est actuellement explorée, je ne vous dis pas que c'est cela qui se fera», a déclaré jeudi Jérôme Cahuzac sur BFM-TV et RMC.

«Les très petites entreprises sont à 15%, les grandes entreprises vont passer à 35 % dans ce projet de loi de finances (...), et il faudra étudier très soigneusement l'éventualité de faire passer de 33,3 à 30% l'impôt sur les sociétés pour les petites et moyennes entreprises», a-t-il ajouté. La loi de finances portant réforme de la compétitivité sera élaborée au début de l'année prochaine, a précisé le ministre.