La Finlande émet des réserves sur un budget commun en zone euro

Avec Reuters
— 

La Finlande est réservée concernant un projet de budget centralisé qui permettrait d'aider les pays de la zone euro en difficultés, a déclaré le Premier ministre finlandais dimanche.

«Tout d'abord une question philosophique: est-il juste de séparer l'intégration des pays membres et des pays non membres de la zone euro ? Ensuite, que cela signifierait-il pour le budget de l'Union européenne, l'argent en proviendrait-il ?», a déclaré Jyrki Katainen sur les ondes de YLE.

Contre les eurobonds

Le Premier ministre a également rappelé que la Finlande s'opposait aux euro-obligations. L'idée d'un budget commun aux pays membres de la zone euro qui serait séparé sur le long terme de l'Union européenne, soutenue par Paris et Berlin, doit être discutée lors du sommet européen des 18 et 19 octobre.

Jyrki Katainen, n'a par ailleurs pas commenté la possibilité d'accorder à Athènes un délai supplémentaire de deux ans, mais a déclaré que le gouvernement grec devrait maintenir son programme d'austérité malgré un retour à la croissance à court terme.

La Grèce devrait en effet s'accorder avec ses bailleurs internationaux sur un nouveau plan d'austérité lors du sommet européen.

Concernant l'Espagne, le Premier ministre finlandais a déclaré qu'une aide à l'État serait problématique. «Je ne pense pas que l'Espagne aura besoin d'un plan de sauvetage global et je ne pense d'ailleurs pas qu'il soit nécessairement possible d'en créer un.»