Chine: Le ralentissement du commerce extérieur perdure malgré une embellie

© 2012 AFP

— 

La Chine a annoncé samedi des exportations record et un excédent commercial en hausse, mais le ralentissement de la croissance de son commerce extérieur devrait malgré tout perdurer à cause de la mauvaise conjoncture mondiale, selon les analystes.
La Chine a annoncé samedi des exportations record et un excédent commercial en hausse, mais le ralentissement de la croissance de son commerce extérieur devrait malgré tout perdurer à cause de la mauvaise conjoncture mondiale, selon les analystes. — Str afp.com

La Chine a annoncé samedi des exportations record et un excédent commercial en hausse, mais le ralentissement de la croissance de son commerce extérieur devrait malgré tout perdurer à cause de la mauvaise conjoncture mondiale, selon les analystes.

Les ventes à l'étranger du premier exportateur mondial se sont élevées à 186,3 milliards de dollars en septembre, "un record historique pour un seul mois" qui représente une hausse de 9,9% sur un an, selon l'Administration générale des douanes.

L'excédent commercial a augmenté d'un milliard de dollars par rapport au mois d'août pour atteindre 27,7 mds de USD, tandis que les importations de la deuxième économie mondiale se sont élevées le mois dernier à 158,7 mds de dollars, en progression de 2,4%.

Les analystes interrogés par l'agence financière Dow Jones avaient tablé sur une progression de 5% des exportations et de 2% des importations.

L'embellie des chiffres du commerce extérieur de la Chine le mois dernier pourrait toutefois n'être que passagère, selon les analystes.

"Nous nous attendons à ce que la situation se détériore encore au cours des prochains mois, les chiffres du commerce reflétant la situation en Chine ainsi que dans l'économie mondiale", a déclaré à l'AFP Alistair Thornton, économiste chez IHS Global Insight basé à Pékin.

"Ces chiffres du commerce sont un signe positif pour l'économie chinoise, mais il n'est pas sûr que la croissance des importations et des exportations puisse continuer à ces niveaux", a réagi pour sa part Ding Shuang, un économiste chez Citigroup interrogé par Dow Jones.

IHS Global Insight s'attend à une croissance nulle des importations et de l'ordre de 5% des exportations au cours des prochains mois, a indiqué M. Thornton.

Et il est improbable que l'objectif d'une croissance de 10% du commerce extérieur de la Chine en 2012, arrêté en début d'année par le gouvernement, puisse être atteint, selon M. Ding.