Etats-Unis: Les entreprises licencient 33.816 personnes

Avec Reuters

— 

Les entreprises américaines ont annoncé en septembre 33.816 licenciements, un chiffre en hausse de 4,9% par rapport à août mais qui n'en constitue pas moins un plus bas pour un mois de septembre depuis 1997, selon le relevé mensuel publié jeudi par le cabinet de conseil Challenger, Gray & Christmas.

Les licenciements annoncés en août, au nombre de 32.239, constituaient un plus bas en 20 mois. Le chiffre de septembre représente une baisse de 71% par rapport aux 115.730 licenciements annoncés de septembre 2011. Depuis le début de l'année, le nombre de suppressions de postes totalise 386.001, un chiffre en baisse de 19% par rapport aux neuf premiers mois de 2011.

113.000 créations de postes

«Les licenciements sont assurément à un niveau de pré-récession. Malheureusement, les embauches ne sont pas revenues à ces niveaux. Une conjonction de facteurs, parmi lesquels l'élection à venir, l'instabilité persistante en Europe, les signes croissants de faiblesse en Asie et d'autres points encore freinent les velléités d'embauche ou d'expansion des entreprises», souligne Challenger dans un communiqué.

En septembre, ce sont 425.683 projets d'embauche qui ont été annoncés dans les entreprises américaines, dont 413.700 emplois saisonniers dans la distribution et l'agroalimentaire. Le décompte mensuel de Challenger est publié à la veille des chiffres officiels de l'emploi de septembre. Les économistes s'attendent en moyenne à 113.000 créations de postes hors agriculture, contre 96.000 en août.