Espagne: La banque centrale doute du plan Rajoy

Avec Reuters

— 

Le gouverneur de la Banque d'Espagne a jugé jeudi «optimistes» les prévisions de croissance et de recettes fiscales retenues par le gouvernement dans son budget 2013, et estimé que les objectifs de réduction du déficit budgétaire pourraient ne pas être atteints.

Contraction d'environ 1,5% en 2013

Luis Maria Linde a estimé lors d'une intervention devant le parlement que l'économie espagnole devrait se contracter l'an prochain d'environ 1,5%, une prévision conforme à celles des institutions internationales. Le gouvernement table de son côté sur une contraction de 0,5% du produit intérieur brut (PIB), prévision «certainement optimiste», a dit le gouverneur de la banque centrale.

Ajoutant à la pression qui pèse sur Mariano Rajoy pour demander un plan de sauvetage européen, Luis Maria Linde a également estimé que les prévisions de recettes fiscales risquaient de devoir elles aussi être revues à la baisse.