Espagne: Rajoy ne demandera pas d'aide ce week-end

Avec Reuters

— 

L'Espagne ne demandera pas de sauvetage financier ce week-end, a affirmé le Président du gouvernement, Mariano Rajoy, cité mardi par l'agence Europa Press. Le chef du gouvernement s'exprimait lundi soir lors d'un dîner avec des dirigeants régionaux du Parti populaire, précise l'agence espagnole.

«Le Président du gouvernement (...) a démenti aux dirigeants régionaux qu'il s'apprêtait à faire appel ce week-end au fonds de rachat de dette souveraine activé par la Banque centrale européenne», rapporte Europa Press, en citant des sources du Parti populaire.

L'Allemagne préférait que Madrid attende encore

Interrogé par Reuters, un porte-parole de la présidence du gouvernement a dit ne pas être au courant de ces déclarations. Des sources européennes avaient indiqué à Reuters lundi soir que l'Espagne était prête à demander dès le week-end prochain l'aide de la zone euro pour consolider ses finances publiques, mais que l'Allemagne préférait que Madrid attende encore.

Le dîner de lundi soir, au siège du PP à Madrid, avait pour objet de coordonner la position du parti avant une rencontre mardi entre Rajoy et les 17 régions autonomes du pays, qui se voient demander d'importantes réductions de dépenses dans le projet de budget 2013 présenté en fin de semaine dernière.

Les régions sont considérées comme largement responsables du dérapage budgétaire de l'Espagne l'an dernier, et Madrid a dû mettre sur pied un fonds de 18 milliards d'euros pour alléger leurs difficultés de trésorerie.