Sécurité sociale: Ceux qui vont payer plus

ECONOMIE Le projet de budget 2013 pour la sécurité sociale vient d’être présenté. «20 Minutes» fait le point sur ceux qui vont devoir payer davantage...

Céline Boff

— 

Illustration vente de cigarettes dans un bureau de tabac.
Illustration vente de cigarettes dans un bureau de tabac. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

En 2013, le gouvernement prévoit un déficit du régime général (salariés du privé) et du fonds de solidarité vieillesse (FSV) de 13,9 milliards d’euros. Ce déficit sera donc réduit de 3,5 milliards d’euros par rapport à 2012 et de 7 milliards d’euros par rapport à 2011. Notamment grâce à de nouvelles recettes: le gouvernement espère apporter, à travers une série de nouvelles mesures, 3,4 milliards d’euros de plus au régime général et au FSV. Mais qui va payer davantage? 20 Minutes fait le point.

Les travailleurs indépendants. Leurs cotisations d'assurance maladie vont être relevées, en tout cas pour 850.000 d’entre eux –hors auto-entrepreneurs. Cependant, 450.000 travailleurs indépendants verront leurs cotisations baisser. Il s’agit de ceux qui réalisent peu ou pas de chiffre d’affaires (en dessous de 14.500 euros de revenus). Au final, la mesure devrait apporter 1,1 milliard d’euros.

Les particuliers employeurs. En tout cas ceux qui choisissaient de régler les cotisations sociales de leurs salariés au forfait. Ils devront désormais le faire sur le salaire réel. Cette mesure devrait permettre aux salariés concernés de voir leurs droits s’améliorer, notamment en termes de retraite, et pourrait rapporter, selon le gouvernement, 475 millions d’euros.

Les élus locaux. Plus précisément ceux dont l’indemnité annuelle est supérieure à 18.186 euros (en 2012). Ils devront en effet contribuer au financement de la protection sociale sur leurs indemnités dans les conditions qui s’appliquent aux salaires. Rendement attendu de cette mesure: 140 millions d’euros par an.

Les retraités. Mais seulement ceux qui sont imposables, soit 9,5 millions de personnes. Ils verront leurs pensions soumises à un nouveau prélèvement de 0,15% en 2013 puis de 0,3% en 2014 pour financer l’autonomie. Jusqu’à présent, seuls les employeurs s’acquittaient du financement de la Contribution solidarité autonomie (CSA), à un taux de 0,3%. La hausse de 0,15% coûtera à chaque retraité imposable 37 euros par an. Cette mesure devrait rapporter 350 millions d'euros en 2013 et 700 millions en 2014.

Les amateurs de bière. La fiscalité de ce breuvage va être relevée. Concrètement, le demi de bière devrait coûter 5 centimes de plus. Une mesure qui devrait rapporter 480 millions d’euros.

Les fumeurs. La fiscalité des produits du tabac sera revue, notamment dans le but que cigarillos et tabac à rouler voient leurs prix davantage augmenter. Résultat: le prix du tabac à rouler devrait progresser d’environ 10% à partir du 1er juillet 2013. Cette mesure devrait apporter 125 millions en 2013 et 250 millions ensuite.