Matières premières: Xstrata et Glencore d'accord sur les termes de leur fusion

avec AFP

— 

Les deux géants suisses des matières premières Glencore et Xstrata ont balayé lundi les derniers différends qui bloquaient leur mariage, ouvrant la voie à la création d'ici la fin de l'année d'un mastodonte pesant 97,2 milliards d'euros et capable de rivaliser avec les autres géants du secteur.
Les deux géants suisses des matières premières Glencore et Xstrata ont balayé lundi les derniers différends qui bloquaient leur mariage, ouvrant la voie à la création d'ici la fin de l'année d'un mastodonte pesant 97,2 milliards d'euros et capable de rivaliser avec les autres géants du secteur. — Fabrice Coffrini afp.com

Les deux géants suisses des matières premières, Xstrata et Glencore, sont parvenus à un accord sur leur fusion, ont-ils annoncé lundi dans un communiqué commun.

Xstrata et Glencore ont recommandé à leurs actionnaires cette opération, qui doit être clôturée d'ici la fin de l'année, ont précisé les deux groupes. Aucune date pour les assemblées générales extraordinaires, destinées à approuver ce mariage de géants, n'a été indiquée.

Le ratio d'échange, qui avait été relevé début septembre à 3,05 nouveaux titres Glencore pour chaque action Xstrata, a été maintenu. Les deux groupes ont également conservé les importants bonus qui seront versés à une partie de la direction de Xstrata, sauf à son patron Mick Davis.

L'accord prévoit également que le feu vert des actionnaires aux bonus ne sera plus une condition requise pour la fusion. «Une fusion va combiner les forces respectives des deux sociétés en un seul groupe (...) de matières premières», a indiqué Davis, cité dans le communiqué.

Pour le président de Glencore, Simon Murray, cette fusion va créer «un acteur plus grand (et) plus diversifié doté d'excellentes perspectives de croissance».