Au salon de l'auto, les Japonaises s'imposent

ECONOMIE Citadines Hybrides Toyota, avec sa Yaris, et Honda, avec sa Jazz, devancent de loin le marché...

Frédéric Millet

— 

La Yaris Hybrid ne consomme que de 3,5 l/100 km et émet 79 g de CO2 par km.
La Yaris Hybrid ne consomme que de 3,5 l/100 km et émet 79 g de CO2 par km. — DR

Ce n'est pas encore une lame de fond, mais le chemin se trace. Autant l'électrique ne semble pas encore disposée à prendre véritablement son envol, autant les véhicules hybrides se vendent de plus en plus. Et avec l'arrivée des citadines, la tendance devrait se confirmer. Avec 15 ans d'expérience et 4 millions de véhicules vendus dans le monde (en comptant sa marque de luxe Lexus), le groupe Toyota est sans conteste le fabricant le plus avancé sur ce secteur. Il dispose d'une gamme complète allant du monospace Prius , en passant par la Prius rechargeable et la Auris Hybrid, une berline compacte.

 Un quart des ventes en hybride

Mais la vedette du constructeur Nippon reste bien sûr la Yaris Hybrid. Et pas seulement parce qu'elle se revendique «Made In France» (elle est fabriquée, comme les versions thermiques de la Yaris, dans l'usine de Valenciennes). Elle réussit aussi la gageure d'intégrer ses deux moteurs (75 ch Essence et 45 ch électrique) sans rien enlever à son habitabilité. Mieux, elle est la seule de son segment à bénéficier de la technologie Full hybride. Elle peut ainsi se propulser sur son seul moteur électrique alors que sur les autres modèles, le moteur électrique ne fait qu'assister le moteur à essence.

De fait, la Yaris Hybrid indique une consommation de 3,5% litres au 100 km et une émission de CO2 de 79 g/km. Et lorsque l'on sait que son tarif débute à 18 500 euros, que le bonus gouvernemental est de 2 000 euros et que le constructeur vous propose de doubler cette offre sous conditions de reprise, on comprend mieux pourquoi Toyota prévoit de vendre un quart de ses Yaris en version hybride ! De son côté, Lexus n'a pas encore décliné cette Yaris en version luxe. En revanche, l'Auris a déjà une cousine de luxe, la CT 200 h.

>>Les dernières nouveautés au salon de l'auto et en images, c'est par ici

Côté concurrence, la principale rivale de la Yaris, la Honda Jazz Hybrid, est aussi japonaise. Commercialisée l'an passé, elle a pris de l'avance sur les ventes mais reste en dessous côté performances, avec une conso de 4,5 litres par km, un moteur électrique moins puissant (14 ch), un rejet plus important de C02 (104 g/km) et un tarif à peine plus élevé (18.950 euros hors prime). En revanche, la Honda Jazz offre une habitabilité supérieure. Bref, les Japonaises ont pris de l'avance sur les hybrides. Les constructeurs français ont eux fait le choix du tout-électrique pour les citadines, avec la Renault Zoé, la Citroën C Zéro et la Peugeot Ion.