Revivez la journée d'annonce du projet de loi de Finances 2013

B. de V.

— 

François Hollande devant la Cour des comptes le 7 septembre 2012.
François Hollande devant la Cour des comptes le 7 septembre 2012. — Pierre Verdy/Pool/AFP

Les Français seront soumis en 2013 à une cure de rigueur historique pour tenter de ramener le déficit du pays à 3% du PIB, selon le projet de budget présenté vendredi en Conseil des ministres qui prévoit 30 milliards de hausses d'impôts et de restrictions de dépenses.

Un tel effort sera inédit en période de croissance très faible et de chômage élevé. Mais le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a réaffirmé jeudi soir l'engagement de la France à réduire le déficit de 4,5% cette année à 3% l'an prochain en invoquant la crédibilité du pays auprès de ses créanciers.