ING doit rembourser 3 milliards d'euros

Avec Reuters

— 

ING recule lundi en Bourse après une information du journal néerlandais Het Financieele Dagblad selon laquelle la Commission européenne demande au groupe de s'engager sur un calendrier de remboursement de trois milliards d'euros d'aide de l'État. Le groupe néerlandais de banque et assurances a reçu 10 milliards d'euros de l'Etat en 2008, au faîte de la crise financière et doit encore en rembourser trois milliards.

Vers 8h25 GMT, le titre ING recule de 1,69% à 6,564 euros, alors que l'indice de la Bourse d'Amsterdam perd 0,77% et l'indice européen des banques recule de 0,69%. ING est également confronté à des restrictions qui l'empêchent d'offrir les produits d'épargne et les crédits immobiliers les plus compétitifs.

ING demande davantage de temps

ING et l'Etat néerlandais sont en négociations avec la Commission européenne, a souligné un porte-parole du groupe. «ING reste engagé à rembourser l'Etat néerlandais dès que possible, avec une nouvelle tranche cette année, tout en conservant des ratios de fonds propres élevés vue l'incertitude qui plane sur les perspectives économiques», a-t-il dit.

La banque centrale néerlandaise n'est pas en faveur d'un échéancier précise de remboursement, selon le quotidien. ING, qui scinde ses activités de banque et d'assurances conformément aux conditions fixées par la Commission européenne pour être autorisé à recevoir l'aide de l'Etat, souhaite bénéficier de plus de temps pour céder son activité d'assurances, ajoute-t-il, ajoutant qu'il espère conclure un accord avec la Commission d'ici à la fin de l'année.