Les Etats-Unis protestent contre les barrières douanières du Brésil

Reuters

— 

Les Etats-Unis ont adressé une lettre au Brésil pour se plaindre de manière «ferme et claire» de ses projets «protectionnistes» consistant à relever ses barrières douanières. «J'écris cette lettre pour signifier de manière ferme et claire l'inquiétude des Etats-Unis au sujet des hausses de tarifs (douaniers) prévues par le Brésil et le Mercosur», avertit le représentant américain au Commerce, Ron Kirk, dans cette lettre datée du 19 septembre et adressée au ministre brésilien des Affaires étrangères, Antonio de Aguiar Patriota.

Le Brésil, sixième économie mondiale, a récemment annoncé son intention de relever les droits de douane sur 100 produits étrangers afin de défendre certaines de ses industries, dont les difficultés pèsent sur la croissance du géant d'Amérique latine. Cette hausse est censée être temporaire, pour une durée d'un an. Elle portera les droits de douane à 25% contre à peine plus de 10% actuellement pour la majeure partie des produits concernés, qui vont des tubes métalliques au verre en passant par les pneumatiques pour autocars.

Crainte d'un effet «boule de neige»

Les Etats-Unis craignent que ces hausses, qui devraient entrer en vigueur aux alentours du 25 septembre, «frappent de manière significative les exportations américaines vers le Brésil dans des secteurs essentiels pour les exportations des Etats-Unis», écrit Ron Kirk. Les Etats-Unis redoutent aussi un effet «boule de neige» néfaste pour le commerce mondial, si d'autres pays se mettent à imiter le Brésil.

La présidente brésilienne Dilma Rousseff a déjà pris une série de mesures pour tenter de protéger certaines industries brésiliennes de la concurrence étrangère. «Nous vivons une époque de rétrécissement du marché mondial et les exportateurs inondent le Brésil, qui est l'un des rares marchés en croissance, ce qui fait souffrir notre industrie», a déclaré en début de mois le ministre brésilien des Finances, Guido Mantega.