L'Italie revoit à la hausse ses prévisions de déficits

Avec Reuters

— 

Le gouvernement italien a annoncé jeudi que la récession serait bien plus brutale cette année qu'estimé initialement et il a revu en nette hausse ses prévisions de déficits budgétaires, prenant acte de l'incapacité de sa politique d'austérité à assurer le redressement des comptes publics.

Le cabinet de Mario Monti prévoit désormais une contraction de 2,4% du produit intérieur brut (PIB) cette année, soit deux fois plus qu'estimé en avril.

L'économie italienne devrait continuer de se contracter l'année prochaine, de 0,2%, alors que le gouvernement prévoyait auparavant une croissance de 0,5%. En conséquence, le déficit budgétaire devrait représenter 2,6% du PIB cette année, contre 1,7% auparavant, et 1,8% l'an prochain, contre 0,5%.