Bâle III: Déficit de capital de 374 milliards pour les banques

Avec Reuters

— 

Les grandes banques de la planète auraient dû trouver 374 milliards d'euros de fonds propres supplémentaires si Bâle III était entré en vigueur à la fin 2011, estime le Comité de Bâle, chargé de mettre en place ces nouvelles normes.

Ce montant aurait été nécessaire pour parvenir à un total de fonds propres durs représentant 7% de l'actif, l'objectif que les banques devront atteindre lorsque les nouvelles normes entreront en vigueur, a expliqué le Comité jeudi.

En avril dernier, le Comité estimait le déficit de fonds propres à 486 milliards d'euros, en admettant que Bâle III se soit appliqué dès juin 2011.