Comment rouler moins cher

VOITURE Covoiturage, taxi partagé, location du véhicule d’un particulier... A l'occasion de la Semaine européenne de la mobilité, «20 Minutes» recense les moyens de rouler moins cher...

C.B.
— 
Illustration covoiturage.
Illustration covoiturage. — JS EVRARD/SIPA

Ce jeudi s’ouvre la Journée nationale du covoiturage. Un événement lancé il y a trois ans par le ministère de l'Ecologie dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité. A l’heure où le transport reste le troisième poste de dépense des ménages français, 20 Minutes profite de l’événement pour faire le point sur les moyens de rouler moins cher…

A commencer par le covoiturage justement. Une alternative qui a le vent en poupe: le site Covoiturage.fr estime à 1.500.000 voyages le trafic entre le 15 juin et 15 septembre dernier. Son concurrent, Carpooling, a quant à lui connu une progression de 400% de son activité entre juin 2011 et juin 2012. «La France est devenue le deuxième pays européen, après l'Allemagne, en matière de covoiturage», explique ainsi Odile Beniflah, responsable internationale de Carpooling.

3.000 locations de voitures de particuliers

Autre tendance qui monte: la location de voitures entre particuliers. Quasi-inexistante il y a deux ans, cette offre se développe et se structure en France. Notre pays serait même, en Europe, selon une étude de deux étudiants suédois, le plus perméable à cette pratique. Qui reste cependant marginale: elle représente moins de 3.000 locations par mois, contre plus de 1,38 million pour la location de voiture chez les professionnels. Malgré tout, neuf sites Internet se sont déjà spécialisés sur ce créneau, parmi lesquels Voiturelib, Livop ou encore Citizencar.

Un service… pour les Parisiens

Enfin, un autre service existe pour réduire la facture d’un déplacement en voiture: le taxi partagé. Le concept a été lancé il y a environ un an par Cityzen Mobility. L'objectif: regrouper des courses de taxi pour réduire le coût du trajet pour chaque voyageur tout en diminuant les nuisances écologiques en ville. Pour assurer ce service baptisé «Alpha Travel», Cityzen Mobility a conclu un partenariat avec la compagnie Alpha Taxis, qui dispose d'un réseau de 1.400 taxis indépendants. Pour l’heure, ce service est seulement accessible aux Franciliens. Mais il pourrait s'étendre dans d'autres grandes villes de France.

En tout cas, il fait déjà des émules. Depuis le mois de mai, la société parisienne G7 propose elle aussi un service de taxi partagé. Baptisée «Wecab», cette offre est pour l’heure exclusivement réservée aux courses reliant Paris ou sa banlieue à l’un des aéroports parisiens. Ce service permettrait en tout cas de réduire sa facture jusqu’à… 40%.