Areva: Cinq candidats au rachat de Canberra

Reuters

— 

Le spécialiste français du nucléaire Areva a reçu vendredi des offres de rachat de cinq candidats pour sa filiale américaine de mesure de la radioactivité Canberra, rapporte mardi Les Echos. Selon le quotidien, qui cite "des sources concordantes", le fonds d'investissement français Astorg et le britannique Montagu se sont porté candidat, de même que trois industriels américains, Mirion Technologies, Thermo Fisher et le conglomérat Danaher.

Areva attendrait de la cession autour de 300 millions d'euros, soit 10 fois le résultat brut d'exploitation de Canberra, dont les ventes ont décollé depuis la catastrophe de Fukushima en mars 2011.  Une porte-parole d'Areva n'a pas souhaité commenter ces informations. Dans le cadre d'un nouveau plan stratégique dévoilé fin 2011, le groupe a mis en place un programme de cessions d'un montant total supérieur à 1,2 milliard d'euros sur 2012-2013.