La fermeture de Fessenheim créera des emplois, selon Michel Sapin

Reuters

— 

Le ministre du Travail, Michel Sapin, a voulu rassurer dimanche les syndicats qui craignent les conséquences sociales de la fermeture de Fessenheim (Haut-Rhin) en déclarant que le démantèlement de la centrale nucléaire représentait un «chantier considérable».

«Il y aura des emplois qui vont se créer pour permettre un démantèlement», a-t-il dit sur France 5, ajoutant: «C'est un marché absolument considérable pour les années qui viennent.»

Michel Sapin a rappelé en outre l'engagement du président François Hollande «qu'il n'y ait aucun emploi détruit qui ne soit transformé ou qui ne soit remplacé par un autre emploi». Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a jugé «précipitée» l'annonce de la fermeture de Fessenheim à l'horizon 2016 faite par le chef de l'Etat à l'ouverture vendredi de la conférence gouvernementale.