Hausse des tarifs du gaz: Le PDG de GDF-Suez justifie sa demande

Mathieu Bruckmüller (Au Havre)

— 

Interrogé jeudi matin dans le cadre du LH Forum par le directeur du Monde Gérard Mestrallet, le PDG de GDF Suez, est revenu rapidement sur la polémique sur le prix du gaz etsa demande d'augmenter les tarifs de 6%.

Il a souligné que l'activité de vente de gaz en France est la seule du groupe GDF dans le monde à ne pas être rentable. «Nous ne gagnons rien», a-t-il dit précisant qu'en 2011 cette activité a été déficitaire.

Pour justifier sa demande de hausse, il explique que le groupe fait appel à des contrats sur le long terme, plus chers, mais qui sécurisent l'approvisionnement en gaz des Français, et non à des contrats à court terme plus volatils. «Notre devoir, c'est la sécurisation de l'approvisionnement des Français». Et en 35 ans, a-t-il rappelé, les Français n'ont pas été confrontés à une pénurie de gaz.