EADS plonge en bourse au lendemain de l'annonce du projet de fusion avec BAE

avec AFP

— 

Le titre EADS plongeait de près de 9% jeudi matin à la Bourse de Paris, et perdait plus de 4% à Londres, au lendemain de l'annonce d'un projet de fusion entre le groupe européen d'aéronautique et de défense et son concurrent britannique BAE Systems.
Le titre EADS plongeait de près de 9% jeudi matin à la Bourse de Paris, et perdait plus de 4% à Londres, au lendemain de l'annonce d'un projet de fusion entre le groupe européen d'aéronautique et de défense et son concurrent britannique BAE Systems. — Eric Piermont afp.com

Le titre EADS plongeait de près de 9% jeudi matin à la Bourse de Paris, et perdait plus de 4% à Londres, au lendemain de l'annonce d'un projet de fusion entre le groupe européen d'aéronautique et de défense et son concurrent britannique BAE Systems.

A 09H06, l'action cédait à Paris 8,93% à 25,50 euros dans un marché quasi-stable (-0,16%). La banque américaine Citigroup a abaissé sa recommandation sur le titre, mettant en avant les risques liés à cette opération qui créerait le numéro 1 mondial de l'aéronautique loin devant l'américain Boeing.

A Londres, BAE, qui avait bondi de 7,39% mercredi grâce à l'annonce de ce projet, chutait de 4,32% à 347,9 pence jeudi vers 08H15, après avoir cédé jusqu'à 8% durant quelques instants, dans un marché à l'équilibre. Après des fuites dans la presse, EADS et BAE Systems ont dévoilé mercredi être en discussions en vue d'une fusion qui créerait le numéro 1 mondial de l'aéronautique loin devant l'américain Boeing.

Selon les discussions en cours entre les deux groupes, le nouvel ensemble serait détenu à 60% par les actionnaires d'EADS et à 40% par ceux de BAE. Au lendemain de cette annonce, Citigroup a abaissé sa recommandation sur le titre, mettant en avant les risques liés à cette opération.