Les exportations de brut iranien en chute libre, selon les Etats-Unis

Reuters

— 

Les exportations de pétrole brut iranien sont tombées à un million de barils par jour contre 2,4 millions l'an dernier du fait des sanctions américaines adoptées pour condamner la poursuite des activités nucléaires sensibles de Téhéran, a annoncé mercredi le département du Trésor.

Cette baisse, qui représente un manque à gagner de cinq milliards de dollars par mois, «contraint le gouvernement à revoir son budget à la baisse faute de liquidités», a déclaré David Cohen, sous-secrétaire au Trésor, qui s'exprimait à la faculté de droit de l'université de New York.

«Notre objectif n'est pas de nuire à la croissance de leur PIB, mais à leurs calculs politiques», a-t-il ajouté.