Housam est resté coincé pendant trois mois à la frontière dans le camp d'Idomeni avant de revenir à Athènes en mai 2016.
PORTRAIT

Un an dans la vie d'un réfugié syrien, de la colère à l'engagement

Il y a un an, Housam attendait comme des milliers de réfugiés syriens à la frontière greco-macédonienne, de voir les frontières rouvrir. En vain. Depuis, le jeune homme a décidé de s’engager pour soutenir les plus vulnérables à Athènes…

Chargement en cours…