En images : Elisabeth Borne et les femmes au pouvoir en Europe

politique La Première ministre française Elisabeth Borne est devenue la deuxième femme à entrer à Matignon après Edith Cresson, il y a plus de 30 ans

O.J. avec AFP
— 
De gauche à droite Magdalena Andersson, Première ministre de la Suède, Sanna Marin, Première ministre de la Finlande, Jonas Gahr Store, Premier ministre de la Norvège, Katrin Jakobsdottir, Première ministre de l'Islande, et Mette Frederiksen, Première ministre du Danemark, assistent à une réunion à à Copenhague, le mercredi 4 mai 2022.
De gauche à droite Magdalena Andersson, Première ministre de la Suède, Sanna Marin, Première ministre de la Finlande, Jonas Gahr Store, Premier ministre de la Norvège, Katrin Jakobsdottir, Première ministre de l'Islande, et Mette Frederiksen, Première ministre du Danemark, assistent à une réunion à à Copenhague, le mercredi 4 mai 2022. — MARTIN SYLVEST/AP/SIPA

Emmanuel Macron a nommé lundi Elisabeth Borne Première ministre en remplacement de Jean Castex. A 61 ans, celle qui était jusqu'à présent ministre du Travail devient la deuxième femme à entrer à Matignon après Edith Cresson, restée onze mois à ce poste de mai 1991 à avril 1992, durant le second septennat François Mitterrand. Tour d'horizon des femmes qui sont actuellement Premières ministres ou cheffes d'Etat (hors monarques) en Europe, après la nomination de la polytechnicienne au poste de Première ministre française.


Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • La présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, s’exprime lors de la conférence sur l’avenir de l’Europe qui s’est tenue au Parlement européen à Strasbourg, en France, le 9 mai 2022.
    La présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, s’exprime lors de la conférence sur l’avenir de l’Europe qui s’est tenue au Parlement européen à Strasbourg, en France, le 9 mai 2022. — RENE FLUGER/AP/SIPA

    L’Allemande Ursula von der Leyen devient en décembre 2019 la première femme présidente de la Commission européenne.

  • La première ministre Elisabeth Borne prononce un discours lors de la cérémonie de passation de pouvoir dans la cour de l’hôtel Matignon, résidence officielle des premiers ministres français, à Paris le 16 mai 2022.
    La première ministre Elisabeth Borne prononce un discours lors de la cérémonie de passation de pouvoir dans la cour de l’hôtel Matignon, résidence officielle des premiers ministres français, à Paris le 16 mai 2022. — RAPHAEL LAFARGUE-POOL/SIPA

    Elisabeth Borne est la deuxième femme à entrer à Matignon après Edith Cresson, restée onze mois à ce poste de mai 1991 à avril 1992, durant le second septennat François Mitterrand.

  • La présidente Ekaterini Sakellaropoulou à Athènes, en Grèce, le 22 janvier 2020.
    La présidente Ekaterini Sakellaropoulou à Athènes, en Grèce, le 22 janvier 2020. — INTIME NEWS/ATHENA PICTURES/REX/SIPA

    La magistrate Ekaterini Sakellaropoulou, élue en janvier 2020 présidente, est la première femme à ce poste essentiellement honorifique en Grèce.

  • La Première ministre suédoise Magdalena Andersson donne une conférence de presse à Stockholm, en Suède, le lundi 16 mai 2022.
    La Première ministre suédoise Magdalena Andersson donne une conférence de presse à Stockholm, en Suède, le lundi 16 mai 2022. — HENRIK MONTGOMERY/TT/AP/SIPA

    En Suède, la sociale-démocrate Magdalena Andersson devient la première femme Première ministre en novembre 2021.

  • Le Premier ministre indien Narenda Modi, à gauche, arrive avec la Première ministre danoise Mette Frederiksen pour une réunion avec cinq pays nordiques, au château de Christiansborg, à Copenhague, au Danemark, le mercredi 4 mai 2022.
    Le Premier ministre indien Narenda Modi, à gauche, arrive avec la Première ministre danoise Mette Frederiksen pour une réunion avec cinq pays nordiques, au château de Christiansborg, à Copenhague, au Danemark, le mercredi 4 mai 2022. — PHILIP DAVALI/AP/SIPA

    Après avoir remporté les législatives, la cheffe de file des sociaux-démocrates Mette Frederiksen forme son gouvernement en juin 2019, devenant à 41 ans la plus jeune Première ministre de l’histoire du Danemark.

  • La Première ministre estonienne Kaja Kallas prononce un discours lors d’un débat sur le rôle de l’UE et la situation sécuritaire de l’Europe suite à l’invasion russe de l’Ukraine, au Parlement européen à Strasbourg, le mercredi 9 mars 2022.
    La Première ministre estonienne Kaja Kallas prononce un discours lors d’un débat sur le rôle de l’UE et la situation sécuritaire de l’Europe suite à l’invasion russe de l’Ukraine, au Parlement européen à Strasbourg, le mercredi 9 mars 2022. — PASCAL BASTIEN/AP/SIPA

    La première femme cheffe du gouvernement en Estonie, Kaja Kallas, dirige le pays depuis janvier 2021.

  • Le président français Emmanuel Macron, à droite, salue la Première ministre finlandaise Sanna Marin lors des arrivées pour un sommet de l’UE au château de Versailles, à Versailles, le jeudi 10 mars 2022.
    Le président français Emmanuel Macron, à droite, salue la Première ministre finlandaise Sanna Marin lors des arrivées pour un sommet de l’UE au château de Versailles, à Versailles, le jeudi 10 mars 2022. — MICHEL EULER/AP/SIPA

    En Finlande, la sociale-démocrate Sanna Marin devient le 10 décembre 2019, à 34 ans, la plus jeune cheffe de gouvernement alors en exercice de la planète.

  • Katrin Jakobsdottir, Première ministre islandaise, écoute lors d’une conférence de presse au Cabinet du Premier ministre, lors d’une session du Conseil nordique, à Copenhague, le mercredi 3 novembre 2021.
    Katrin Jakobsdottir, Première ministre islandaise, écoute lors d’une conférence de presse au Cabinet du Premier ministre, lors d’une session du Conseil nordique, à Copenhague, le mercredi 3 novembre 2021. — MADS CLAUS RASMUSSEN/AP/SIPA

    En Islande (hors Union européenne), Katrin Jakobsdottir, 46 ans, dirige le gouvernement depuis novembre 2017.

  • De gauche à droite Magdalena Andersson, Première ministre de la Suède, Sanna Marin, Première ministre de la Finlande, Jonas Gahr Store, Premier ministre de la Norvège, Katrin Jakobsdottir, Première ministre de l’Islande, et Mette Frederiksen, Première ministre du Danemark, assistent à une réunion àopenhague, le mercredi 4 mai 2022.
    De gauche à droite Magdalena Andersson, Première ministre de la Suède, Sanna Marin, Première ministre de la Finlande, Jonas Gahr Store, Premier ministre de la Norvège, Katrin Jakobsdottir, Première ministre de l’Islande, et Mette Frederiksen, Première ministre du Danemark, assistent à une réunion àopenhague, le mercredi 4 mai 2022. — MARTIN SYLVEST/AP/SIPA

    Ici, le Premier ministre de la Norvège, Katrin Jakobsdottir, est le seul homme dans une réunion entre cinq chefs d’Etat. C’est assez rare pour le souligner !

  • La nouvelle présidente hongroise élue Katalin Novak, au centre, prête serment lors de sa cérémonie d’investiture lors de la session plénière du Parlement hongrois à Budapest, Hongrie, le jeudi 10 mars 2022.
    La nouvelle présidente hongroise élue Katalin Novak, au centre, prête serment lors de sa cérémonie d’investiture lors de la session plénière du Parlement hongrois à Budapest, Hongrie, le jeudi 10 mars 2022. — SZILARD KOSZTICSAK/AP/SIPA

    Katalin Novak devient en mars 2022 la première femme élue à la présidence de la Hongrie, un poste essentiellement protocolaire.

  • Ingrida Simonyte, chef du parti de l’Union de la patrie et des chrétiens-démocrates de Lituanie, s’exprime lors d’une conférence de presse à Vilnius, en Lituanie, le lundi 12 octobre 2020.
    Ingrida Simonyte, chef du parti de l’Union de la patrie et des chrétiens-démocrates de Lituanie, s’exprime lors d’une conférence de presse à Vilnius, en Lituanie, le lundi 12 octobre 2020. — MINDAUGAS KULBIS/AP/SIPA

    L'indépendante Ingrida Simonyte est Première ministre de la Lituanie depuis décembre 2020, désignée par le parti conservateur après les législatives.

  • La présidente de la République slovaque Zuzana Caputova, en visite officielle en Italie, à Rome, au Palais du Quirinal, le 20 avril 2022.
    La présidente de la République slovaque Zuzana Caputova, en visite officielle en Italie, à Rome, au Palais du Quirinal, le 20 avril 2022. — FRANSESCO AMMENDOLA/AGF/SIPA

    L'avocate libérale et militante anticorruption Zuzana Caputova, investie le 15 juin 2019, est la première femme à conquérir la présidence slovaque.

  • Nicola Sturgeon, Première ministre écossaise pose pour les photographes, à Bute House à Édimbourg, en Écosse, le 9 mai 2021.
    Nicola Sturgeon, Première ministre écossaise pose pour les photographes, à Bute House à Édimbourg, en Écosse, le 9 mai 2021. — SCOTT HEPPELL/AP/SIPA

    En dehors de l'UE, Nicola Sturgeon dirige l'Ecosse depuis novembre 2014. 

  • La présidente moldave Maia Sandu s’exprime lors d’une conférence de presse au palais présidentiel de Chisinau, en Moldavie, le dimanche 6 mars 2022.
    La présidente moldave Maia Sandu s’exprime lors d’une conférence de presse au palais présidentiel de Chisinau, en Moldavie, le dimanche 6 mars 2022. — UPI/NEWSCOM/SIPA

    En Moldavie, les deux têtes de l'excécutif sont feminines. La présidente Maia Sandu est en fonction depuis décembre 2020. 

  • La Première ministre moldave Natalia Gavrilita assiste à une conférence de presse à la suite de la conférence de soutien à la Moldavie au ministère des Affaires étrangères le 05 avril 2022 à Berlin, en Allemagne.
    La Première ministre moldave Natalia Gavrilita assiste à une conférence de presse à la suite de la conférence de soutien à la Moldavie au ministère des Affaires étrangères le 05 avril 2022 à Berlin, en Allemagne. — ACTION PRESS/SIPA

    Et la Première ministre Natalia Gavrilita est en poste depuis août 2021. On trouve aussi des présidentes au Kosovo, en Serbie, ou encore en Géorgie.

Retourner en haut de la page