Facebook et vous

DEBAT Votre relation au réseau social quasi universel qui fête ses 6 ans et 400 millions d'utilisateurs...

P.A.

— 

Même si certains résistent encore par principe, la plupart des recruteurs n'hésitent plus à chercher sur internet des informations personnelles sur les postulants à un emploi.stra.
Même si certains résistent encore par principe, la plupart des recruteurs n'hésitent plus à chercher sur internet des informations personnelles sur les postulants à un emploi.stra. — Leon Neal AFP/Archives

Voilà paradoxalement un anniversaire que Facebook ne vous aura pas rappelé: le sien. Le réseau social fête ses 6 ans et franchit les 400 millions de membres, deux fois plus que pour ses 5 ans. Un phénomène planétaire qui touche presque chaque internaute... Racontez-nous donc votre relation à Facebook dans les commentaires ci-dessous.

>> Pour devenir fan de 20minutes.fr sur Facebook, cliquez ici.
 
Titi_nantais témoigne ainsi: «Le côté positif de Facebook, c'est de retrouver d'anciennes connaissances que l'on aurait jamais revues sinon. Mais il y a aussi ceux qu'on avait pas envie de retrouver». Stenn, lui, apprécie l'outil: «J'ai beaucoup voyagé, mes copains et mes enfants sont éloignés, j'ai des nouvelles et des infos en temps réel grâce à Facebook. C'est agréable d'avoir des photos "en live" de la neige à Washington, une photo du jardin après Oli à Tahiti et des nouvelles d'amis qui parcourent la côte Est de l'Australie en vélo...»
 
Rezorb, cependant, comme beaucoup d'autres, se méfie: «Comme je tiens un minimum au contrôle de mon identité numérique j'ai supprimé définitivement mon compte Facebook et j'encourage tout ceux qui ne sont pas de simples pigeons-moutons à en faire de même.»
 
Quelle utilisation faites-vous de ce réseau social quasi universel? Êtes-vous l’un des irréductibles qui y résistent encore? Avez-vous pensé à le quitter, l'avez-vous fait ou connaissez-vous quelqu'un qui l'a fait. Continuez à nous le dire dans les commentaires ci-dessous...