Vos soldes d'été, c'est parti

DEBAT Vos témoignages...

Paul Ackermann

— 

Les commerçants ont consenti le premier jour des soldes des rabais importants, jusqu'à 70%, pour écouler les invendus, et attirer une clientèle plus préoccupée par le prix de l'essence et la flambée des prix alimentaires que par la mode.
Les commerçants ont consenti le premier jour des soldes des rabais importants, jusqu'à 70%, pour écouler les invendus, et attirer une clientèle plus préoccupée par le prix de l'essence et la flambée des prix alimentaires que par la mode. — Jacques Demarthon AFP/Archives

Les soldes d'été ont démarré ce mercredi à 8h en France métropolitaine, pour durer jusqu'au 28 juillet. Nous vous avons demandé de nous raconter comment vous les viviez. Eva témoigne par exemple ainsi: «Comme je ne travaille pas le mercredi, j'ai pu y être le premier jour dès 8h avec bébé, tout comme quelques dizaines d'autres "bonnes femmes". Et il y avait du monde! Mon bébé a apprécié, car cela lui faisait plein d'enfants à regarder! C'est un vrai effort, mais j'ai pu faire quelques affaires (chaussures en cuir autrement trop chères, et quelques vêtements). Mais dès midi, tout ce qui était acceptable comme prix, modèle et taille avait déjà disparu, il semble, plus la peine de s'y déplacer.»

«Les soldes c'est que pour ceux qui sont dans la norme, ajoute Titepuce. Avec la manie des magasins d'augmenter les tailles (le 36 est devenu du 34 et le 34 a disparu), il est devenu impossible de s'habiller. Alors les solde c'est dans les boutiques de tissu!»

>> Envoyez-nous vos photos et vidéos par MMS au 33320 ou simplement en utilisant notre nouvel outil de partage de vos images, en cliquant ici

Peaceloveandlife, lui, n'a «pas d'argent pour l'instant et puis en réfléchissant besoin de rien à part un jeans». Il pense donc avoir un mois pour trouver son bonheur. «La folie des soldes m'est passée.» Firehc aussi ne s’emballe pas: «Je bosses à plein temps depuis 10 ans dans l'informatique, bac+2, 1380 euros net par mois, avec les taxes et les charges, je suis à découvert dès le 2 du mois, alors les soldes désolé pas pour moi c'est au dessus de mes moyens!» Et Jaures d'ajouter, «les soldes se feront sans moi because pouvoir d'achat en berne». De son côté, Fred3, a d'autre raison de ne pas faire les soldes: «Les soldes, non merci. Impossible d'être en présence des centaines d'agités sans manière qui vous bousculent sans s'excuser, je préfère payer plus et ne pas avoir à gérer le manque de civisme des autres Parisiens.»

Et vous, allez-vous profiter des soldes d'été pour remplir vos placards? Ou préférez-vous profiter des ristournes tout au long de l'année? Continuez à nous le dire ci-dessous...