Seriez-vous prêt à diminuer votre salaire afin d'aider votre employeur à sortir de la crise?

DEBAT Hertz demande à ses cadres un «effort de solidarité». Votre avis...

— 

«Travailler plus pour casquer plus... Cass'toi, Sarko»: un slogan lors de la manifestation à Lyon, le 19 mars 2009.
«Travailler plus pour casquer plus... Cass'toi, Sarko»: un slogan lors de la manifestation à Lyon, le 19 mars 2009. — REUTERS/Robert Pratta
Ce jeudi, le quotidien «Libération» a révélé que Hertz «propose» depuis mars à ses cadres de réduire leur salaire de 5% pour aider l'entreprise à lutter contre la crise. Que pensez-vous de ce genre «d'effort de solidarité» demandé aux employés?

Dans les commentaires, FernandM se prononce ainsi: «Pourquoi pas si c'est un patron qui a su partager quand tout allait bien et bien sûr quand tout ira mieux. Je crois qu'il faut surtout pas que se soit un patron qui a des obligations de rendement au prés d'actionnaires car les actionnaires veulent être servis en premier. Rémunérer le travail ne les intéressent pas alors les grosses sociétés doivent s'engager à partager plus si ils veulent un effort des salariés.»

Pour Vodka, «ça dépend ce que l'on entend par "aider". Diminuer le salaire "temporairement" devrait se faire sur la masse salariale et pas individuellement. Si pour certaines personnes leurs heures sups sont payées et qu'il serait "souhaitable temporairement" de ne pas les payer, éventuellement. Il est évident que tout cela devrait être écrit officiellement par un avenant du contrat de travail, avec les pertes du salarié, la date de commencent de l'aide, et surtout la fin de cette aide qui devra être obligatoire.»

«La loi française interdit de baisser le salaire, lance de son côté Jean Nemard mais faut rester souple et lucide. S'il y a un risque pour l'entreprise, pourquoi pas, mais à condition que les comptes soient mis sur la table»

Chloé, elle, est scandalisée: «J'ai envie d'hurler en lisant ça. Sortons la tête du grand magma et regardons la situation avec un peu de recul. Est-ce possible ce genre de proposition dans des grands groupes? Au vu des bonus, des actionnaires, de tout l'argent engrangé pendant des années et des années et qui continue à être pris ne soyons pas dupes, comment ose-t-on demander aux gens qui ont travaillé pour pas énorme tout ce temps là de baisser leur salaires pour aider l'entreprise?» Et Zobythefly d'ajouter, «chez nous, c'est gel des salaire mais pas des dividendes, alors pas d'accord... ceux qui nous ont mis dans la merde doivent faire l'effort de nous en sortir».

Et vous, seriez-vous prêt à diminuer votre salaire afin d'aider votre employeur à sortir de la crise? Continuez à nous le dire ci-dessous dans les commentaires...