Les Français ont peur du chômage. Vous aussi!

TEMOIGNAGES Votre position sur l'emploi...

— 

Soucieux d'aider les chômeurs qui ont du mal à joindre leur conseiller Pôle emploi, des syndicalistes ou associations ont dévoilé sur leurs sites internet la ligne directe de certaines agences pour contourner le numéro d'appel unique, le 39 49.
Soucieux d'aider les chômeurs qui ont du mal à joindre leur conseiller Pôle emploi, des syndicalistes ou associations ont dévoilé sur leurs sites internet la ligne directe de certaines agences pour contourner le numéro d'appel unique, le 39 49. — Denis Charlet AFP/Archives

Le chômage inquiète de plus en plus les Français. Aujourd'hui, 79% d'entre eux le citent parmi leurs principales préoccupations, contre 75% il y a un mois selon le baromètre mensuel TNS Sofres pour «La Croix». C'est la première fois depuis le printemps 2006 que le chômage préoccupe une telle proportion de Français.
 
Dans les commentaires sous cet article, vous êtes nombreux, à répondre comme Elbf: «Evidement que ça fait peur de perdre son emploi surtout lorsqu'on a des crédits sur le dos.» Lovamo témoigne par exemple ainsi: «Il faut dire qu'on réfléchit un peu plus. J'ai un travail qui ne me convient pas mais je gagne 2500 euros net par mois et l'année dernière j'étais fermement décidé à chercher un poste qui me corresponde mieux. Mais j'avoue que je n'ose plus démissionner, la peur de ne pas retrouver de boulot ou de devoir baisser mon niveau de vie. Je préfère continuer à aller au travail à reculons que de me retrouver dans la panade!»
 
De son côté, Jer explique ainsi la peur qui règne: «Quand on entend ce qu'on entend... on nous bluff depuis si longtemps. A savoir que ça fait longtemps que l'industrie est morte en France. Que l'on continue à "créer des diplômés" dans des secteurs liquidés par la mondialisation.» Quant à Ermenberga, il rit jaune: «Moi ça ne m'inquiète plus, je suis au chômage depuis 9 mois, 52 ans, habitant une région avec fonctionnaires en nombre. Alors quoi pour demain? L'horizon n'est pas très clair, faisons le dos rond en attendant que l'orage passe, après une crise il y a forcément une embellie (au fait, Pôle emploi, lâchez-nous pour le suivi mensuel de recherche d'emploi, en ce moment il n'y a rien à trouver, juste le temps que cela s'améliore, une fois tous les 6 mois c'est correct, et cela redonne un peu de dignité aux seniors dans ce cas).»

Et vous, comment vivez-vous cette période dure pour l'emploi. Dites-le nous ci-dessous dans les commentaires...