Pagaille sur la ligne A du RER: Vos témoignages

TRANSPORT Le trafic a été interrompu entre 8h30 et 11h...

Paul Ackermann

— 

Une photo de l'évacuation du RER A envoyée par un internaute au 33320 le 28 janvier 2009
Une photo de l'évacuation du RER A envoyée par un internaute au 33320 le 28 janvier 2009 — dr
Ce n'est pas encore la grève mais les usagers du RER A ont dû affronter une matinée de galère. De nombreuses autres lignes en ont subi les conséquences. Et vous êtes nombreux à partager votre expérience dans les commentaires et par MMS au 33320.

>> Pour voir les photos de nos internautes, cliquez ici <<

Tico raconte par exemple ceci: «Je viens d'arriver à mon travail, je trouve inadmissible que c'est seulement à 8 heures qu'ils font l'annonce de problèmes de rails, je sors de Boissy-Saint-Léger pour aller à Paris, il ne se passe pas une semaine sans qu'il y a un problème sur le RER A mais tous les 3 du mois les prélèvements sont faits en temps. A Fontenay, on nous demande de descendre du train, les bus pour château de Vincennes bondés ainsi que la ligne 1. Vive le transport public, on empêche les gens de venir travailler en voiture alors que nous sommes transportés comme des boeufs qu'on emmène à l'abattoir.»

Muir aussi a subi les conséquence de la pagaille: «Ce matin, à La Défense, nous avons pu entendre ceci: "En raison d'un rail cassé à Auber, le trafic est fortement perturbé en direction de Saint-Germain-en-Laye. Pour les personnes désirant aller en direction de Saint-Germain-en-Laye, veuillez prendre le bus 258". Et là, on se demande qui a bien pu pondre un message aussi débile! Et sur la plateforme SNCF: "En raison d'un incident à Saint-Lazare, ce train (à quai) ne prend plus de voyageurs, pour aller en direction de Paris, veuillez prendre le RER A". Et tous en coeur: "Y'A PAS DE RER A!"» Elmirab racontait également en direct ceci: «A Auber, les annonces font état d'un rail cassé, à Charles de Gaule d'une panne de signalisation. C'était la même chose vendredi dernier sur les lignes de Saint Lazare! Il ne faut pas s'étonner si les usagers ne croient plus au discours officiel de la SNCF.»


Embarqué dans un des RER bloqués, un salarié de 20 minutes témoigne ainsi: «Ah cette petite marche matinale dans les tunnels du RER A entre Châtelet et Auber, rats et cafards qui vous accompagnent histoire de bien digérer votre petit-déjeuner… Non, là, vraiment, merci la RATP! Voilà une expérience unique en son genre, femmes enceintes qui tombent dans les pommes, agoraphobes ou claustrophobes qui nous font des crises de panique, manquaient juste Mel Gibson et Mad Max! Le tableau aurait été complet… Plus sérieusement, avons-nous à faire au dossier des «rails cassé » après celui des caténaires? Affaire à suivre…»

Et vous? Avez-vous subi cette galère? Dites-le nous ci-dessous dans les commentaires...