7,8 milliards d'euros pour les constructeurs automobiles. Qu'en pensez-vous?

DEBAT Le Premier ministre François Fillon l'avait annoncé en ouverture des états généraux et c'est désormais officiel. Votre avis sur les aides...

Paul Ackermann avec agences

— 

PSA Peugeot Citroën a annoncé mardi une légère progression de ses ventes mondiales en 2007, portée par les pays émergents, et espère une accélération cette année pour remplir ses objectifs à l'horizon 2010.
PSA Peugeot Citroën a annoncé mardi une légère progression de ses ventes mondiales en 2007, portée par les pays émergents, et espère une accélération cette année pour remplir ses objectifs à l'horizon 2010. — Torsten Silz DDP/AFP/Archives

François Fillon avait annoncé en ouverture des états généraux de l'automobile que l'aide de l'Etat en faveur des constructeurs Renault et Peugeot Citroën, frappés par la crise, serait au total de «l'ordre de 5 ou 6 milliards d'euros». L'Elysée a confirmé ce lundi 9 février qu'un montant de 6,5 milliards serait prêté aux deux constructeurs nationaux, PSA et Renault. En tout, les aides atteignent les 7,8 milliards.

Nombreux sont les internautes à se scandaliser de ces aides dans les commentaires des articles sur le sujet. Machpro lance par exemple que le gouvernement «disait il y a quelques mois que les caisses étaient vides, que la France était en faillite. Aujourd'hui, peut-on faire confiance à ce genre d'individus?» Quant à Sqwana, il s'exprime ainsi: «Je viens d'acheter une Twingo pensant faire partie des "relanceurs" de la conso et de l'économie, non seulement le délai sera de trois mois mais encore j'apprends qu'elle sera faite dans les pays de l'Est donc du travail pour les autres et non pas pour les ouvriers français...» Une thématique que reprennent de nombreux internautes comme Casper: «Les constructeurs français n'ont qu'à faire des voitures de qualité et moins chères. J'ai acheté une Peugeot 307 il y a 3 ans et j'en suis extrêmement mécontent. Sans compter le service après-vente déplorable et d'une antipathie impressionnante! Ma prochaine auto? Une Toyota Yaris. Fabriquée en France! Je préfère ça à une Clio fabriquée en Turquie!»

Dans la même veine, Kumkat va jusqu'à conseiller les fabriquants français: «Le constructeur allemand Audi a des résultats 2008 très positifs. Faites donc des voitures de qualité avec un maximum de production en France.» Fasol58, lui, analyse ainsi la situation: «1/Le pouvoir d'achat en berne depuis 15 ans 2/des délires conceptuels des constructeurs à coup de surenchères électroniques inutiles, coûteuses et affectant la fiabilité 3/considération par les pouvoirs publics que chaque citoyen est un délinquant au moment où il est derrière un volant 4/coup de semonce du baril à 150 dollars 5/retard pris sur les technologies électrique et hybride 6/incertitudes de l'avenir auxquelles ont participé nos industriels par les délocalisations depuis 30 ans. En conclusion: Quand je serai riche, je m'offrirai une Dacia ou une électrique s'il en existe une!»

Il n'y a quasiment que Fred3 pour défendre les fabricants: «C’est sympa de voir les gens s'énerver sur le fait que ce sont "nos impôts" qui sont dépensés. D'abord c'est un prêt et non un don et il faut quand même voir que la majorité des Français contribuent moins au système qu'il ne reçoit de celui-ci. Ce n'est pas la façon dont vous voulez que l'Etat donne l'argent mais c'est un moyen d'aider un secteur qui emploie énormément de personnes.»


Et vous, que pensez-vous de ces aides à l'industrie automobile? Continuez à nous le dire ci-dessous en commentaire...