Grèves: que pensez-vous de déclarations de Nicolas Sarkozy?

DEBAT Vous réagissez en masse. Ce que vous en pensez...

— 

Nicolas Sarkozy, et les présidents de la Commission et du Parlement européens José Manuel Barroso et Hans-Gert Pöttering, ont tous trois plaidé pour une "Europe unie" derrière le Traité de Lisbonne, lors d'un Conseil national de l'UMP samedi à Paris.
Nicolas Sarkozy, et les présidents de la Commission et du Parlement européens José Manuel Barroso et Hans-Gert Pöttering, ont tous trois plaidé pour une "Europe unie" derrière le Traité de Lisbonne, lors d'un Conseil national de l'UMP samedi à Paris. — Martin Bureau AFP

«Désormais, quand il y a une grève, personne ne s'en aperçoit», a lancé Nicolas Sarkozy, samedi lors du conseil national de l'UMP.

Vous avez été plus de mille à réagir cette «petite phrase». Lafayette lance par exemple: «Cet homme travaille depuis six ans pour diviser les Français, rendre leur quotidien de plus en plus difficile, ce qui engendre cette attitude parfois bien égoïste du chacun pour soi!»

Pour Brazz, c'est encore pire: «S'il n'y avait que sur le syndicalisme, ce serait déjà grave! Le problème c'est qu'il n'a pas de vision du tout en dehors de fantasmes adolescents sur mai 68 et le gauchisme.»

Toutenue estime quant à elle que c'est le syndicalisme de gauche qui est archaïque et non le président, faisant référence aux déclarations de François Chérèque.

Positif lance lui que «nous avons des syndicats politiques alors qu'outre-Rhin les syndicats sont professionnels et défendent les intérêts des corporations... les motivations sont toutes autres...»

Continuez à nous dire ce que vous en pensez, ci-dessous...